>  > 

Festival européen du Film d’Éducation

Festival européen du Film d'Éducation

Les CEMÉA organisent depuis 2005 le Festival européen du Film d’Éducation à Évreux (Normandie). Cet évènement s’est affirmé au fil des années, comme un rendez-vous important pour les acteurs de l’éducation et de l’audiovisuel. Il est soutenu, entre autres, par le Centre National du Cinéma (CNC), le Ministère de la Ville de la Jeunesse et des Sports et le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET).
Le festival est également résolument tourné vers l’international : sur 60 films présentés en 2016, plus de 20 pays d’Europe étaient représentés, et le festival connaît des répliques organisées par nos partenaires au Canada, en Uruguay et en Roumanie.

Une édition nationale, chaque décembre, en Normandie

Ce festival est né du désir commun des CEMÉA, du Réseau Canopé (Ministère de l’Éducation Nationale) et de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (Ministère de la Justice) de créer un espace de regards croisés et de débats autour de questions d’éducation mises à l’écran. Le festival est ainsi ouvert à un large public (parents, responsables politiques, associatifs, éducateurs, animateurs, citoyens), qui est invité, à l’issue de chaque projection ou à l’occasion de tables-rondes à échanger avec les réalisateurs et des intervenants. Ainsi, visionner des films collectivement devient une expérience culturelle et citoyenne à part entière, où chacun est amené confronter sa lecture d’un film avec celles des autres pour se rencontrer et mieux se connaître.

Des projections décentralisées tout au long de l’année en région

Afin de travailler à l’accompagnement du spectateur auprès du plus grand nombre, les CEMÉA décentralisent le Festival européen du Film d’Éducation dans les régions. Tout au long de l’année, les CEMÉA Rhône-Alpes travaillent en partenariat avec des structures souhaitant organiser des projets culturels et citoyens autour du film d’éducation.

Des débats citoyens

Ces films proposent des formats très variés (court ou long-métrage, fiction ou documentaire, animation). et abordent des thématiques éducatives qui font écho aux enjeux de société contemporain : les ruptures de vie, l’autorité, la religion, la rencontre interculturelle, le handicap, l’identité, les pratiques artistiques… Ces projections sont suivies de débats avec les réalisateurs ou des intervenants.

Autour d’un film, nous créons ainsi l’occasion de faire basculer notre regard, ouvrir des horizons, créer l’émotion et la réflexion individuelle et collective.

L’accompagnement du spectateur

L’accompagnement du spectateur s’inscrit dans une démarche d’ouverture artistique et culturelle. Après plus de 100 ans d’existence, l’image animée est un enjeu sociétal majeur tant elle influence désormais nos modes de pensée et de référence.

Pour les CEMÉA, l’accompagnement du spectateur, c’est amener chacun à diversifier ses pratiques culturelles habituelles, lui permettre de confronter sa lecture d’un film avec celles des autres pour se rencontrer et mieux se connaître.

Cette appropriation culturelle nécessite le plus souvent un "accompagnement" en trois temps :

  1. L’expérimentation, dite sensible, au travers de pratiques adaptées (expérimentation, créations)
  2. la réception des œuvres artistiques
  3. la réflexion et l’échange avec les autres - spectateurs, professionnels, artistes ou retour sensible.

Nous pouvons aussi proposer aux spectateurs des ateliers d’éducation à l’image, d’écriture, des rencontres avec des réalisateurs, des tables rondes avec des intervenants...

L’éducation à l’image des plus jeunes

En plus des films destinés à des projections citoyennes pour des adolescents ou des adultes, nous proposons une sélection internationale de films pour le jeune public. Les films sélectionnés sont adaptés aux enjeux pédagogiques et citoyens propre à chaque tranche d’âge, du CP à la terminale. Pour chaque film, nous proposons des dossiers d’accompagnement, construits avec des partenaires tels que le Défenseur des Enfants. Nous nous attachons ainsi à former les acteurs éducatifs (enseignants, éducateurs, animateurs) à s’approprier des démarches d’accompagnement du spectateur.

Engagés dans les processus d’éducation à l’image, nous prenons à cœur les évolutions fulgurantes, dans le domaine technologique, mais aussi et surtout dans l’accompagnement des pratiques. Nous accordons ainsi une attention particulière au support trans-média et web-documentaire auprès du public jeune.

Quels sont les films projetés en région ?

Les films projetés en région sont issus des éditions précédentes du Festival, et notamment palmarès : il s’agit d’une sélection des meilleurs films d’éducation de l’année, primé par différents jurys.

Pour reprendre les mots de Philippe Meirieu : "Le film de fiction qui recrée un monde touche, émeut, provoque et, ainsi, invite au recul et à l’analyse. Le cinéma documentaire, dès lors qu’il fuit l’événement pour montrer ce qui fait événement dans l’histoire des personnes, constitue un moyen infiniment précieux pour entrer dans l’intelligence de la chose éducative."

Vous pouvez retrouver les palmarès de chaque année sur le site officiel du festival

Où ont lieu les projections ?

Nous avons l’habitude de travailler en partenariat avec

  • des structures socio-éducatives (Centres Sociaux, Maisons des Jeunes et de la Culture)
  • les établissements scolaires
  • des salles culturelles (Amphithéâtre de Pont de Claix, Espace Vie Étudiante…)

Les CEMÉA travaillent avec les projets culturels ou citoyens développés au sein des structures. Les CEMÉA co-construisent avec leurs partenaires la programmation et les démarches d’accompagnement du spectateur.

Pour plus d’informations, contactez Alessandra Santoianni ou Flora Perez au 04 76 26 85 42.

À lire également :

 Source : http://www.cemearhonealpes.org - Rédigé le : 17 février 2017