>  > 

Hikikomori, À L’écoute Du Silence & Bad Toys II

Hikikomori, À L'écoute Du Silence & Bad Toys II

Echo du Festival Européen du Film d’Éducation

Le 14 octobre 2016, dans le cadre de la Quinzaine du Numérique, les CEMÉA Rhône-Alpes, en partenariat avec le Centre Loisirs et Culture d’Eybens, diffuseront les films Hikikomori, à l’écoute du silence et Bad Toys II, sélections 2013 et 2014 du Festival Européen du Film d’Éducation.

La projection sera suivie d’un débat sur le thème "jeux vidéo & addiction".

HIKIKOMORI, À L’ÉCOUTE DU SILENCE

HIKIKOMORI, À L’ÉCOUTE DU SILENCE
Un film de Dorothée Lorang et David Bautru

Ils seraient entre 600 000 et un million de jeunes au Japon à s’être reclus dans leur chambre, coupés de toute vie sociale, parfois depuis plusieurs années. Ces jeunes que l’on nomme les hikikomori sont caractéristiques de ce que la société japonaise désigne comme la « génération perdue ». Le film va à leur rencontre au sein de l’un des rares centres de resocialisation pour hikikomori, et tente de comprendre les questionnements de cette génération sur le Japon d’aujourd’hui. Immersion à la fois intime et discrète, dans un univers déroutant.

BAD TOYS II

BAD TOYS II
Un film de Daniel Brunet et Nicolas Douste

Les supports pour l’imaginaire changent d’une génération à l’autre mais les jeux restent les mêmes… Des braqueurs en fuite, deux flics de choc sur leurs traces. Une course-poursuite haletante, infernale et explosive où sont entremêlés jeux de legos, bandes dessinées, jeux vidéos…

Ces projections seront suivies d’un débat sur le thème "jeux vidéo & addiction" en présence de :

  • Ulysse Madier du Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (Point Virgule) du Codase
  • Damien Lefrou expert "Jeux vidéos" de La Maison de l’Image

Projection le vendredi 14 octobre à 19h au Centre Loisirs et Culture d’Eybens.
Entrée libre et gratuite, réservation conseillée au 04 76 24 22 32.

Centre Loisirs et Culture - 27 rue Victor Hugo - 38320 Eybens
Rocade Sud sortie 5 Eybens ; Suivre ZA Bel Air puis Centre Loisirs Culture.

À lire également :

 Source : http://www.cemearhonealpes.org - Rédigé le : 26 septembre 2016