>  > 

Retour sur le stage national au Festival du Court-Métrage de Clermont-Ferrand

Retour sur le stage national au Festival du Court-Métrage de Clermont-Ferrand

Clermont-Ferrand : Ville d’images

Du 9 au 12 février, deux militantes des CEMÉA Rhône-Alpes ont participé au stage national "Voir, recevoir et critiquer des films" qui se déroulait à l’occasion du 39ème Festival du Court-métrage de Clermont-Ferrand. Ce stage était organisé par le Pôle Médias, Éducation Critique et Engagement Citoyen et le Pôle Culture de l’association nationale des CEMÉA, qui proposaient un module de formation à l’accompagnement culturel portant sur le Festival.

Lors de ce stage, les participants ont pu :

  • Voir des films dans le cadre d’un festival
  • S’interroger sur la réception de films à partir d’échanges sur leurs perceptions et impressions de spectateurs
  • S’initier à la critique de films

La programmation offrait une grande variété de sélection, tant dans les séances de films en compétitions : Française, Internationale et Laboratoire, que dans les cartes blanches thématiques, dédiées cette année à des programmations colombiennes, humour noir, sans oublier une programmation jeune public de grande qualité.

Voici un retour en images sur ce festival haut en couleur…

Des visuels oniriques dans l’esprit du festival

Cette année encore, le Festival de Clermont-Ferrand marque les esprits avec un visuel haut en couleur. L’affiche 2017 du Festival du Court Métrage a été réalisée par l’illustrateur et peintre italien Riccardo Guasco : "Un voyage entre mer, terre et ciel. Un Pégase vert émeraude aux ailes délicates, choyée et consciencieusement nourrie de denrées venues des quatre coins du monde."

PNG - 403.5 ko
Affiche 2017 du Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand

L’affiche de 2016, réalisé par Blutch, dessinateur de bande-dessinée appelait déjà à l’évasion…

PNG - 481.5 ko
Affiche 2016 du Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand

Une affluence de spectateurs

L’affluence du public sur le Festival est frappante : en 2016, le Festival a compté 160 000 spectateurs pour 6000 films projetés. Assister à une projection demande une organisation stratégique… Il faut courir d’un lieu de projection à un autre, disséminés dans Clermont-Ferrand. Et mieux vaut s’y prendre plusieurs heures à l’avance, car il n’y aura pas de la place pour tout le monde...

PNG - 482.4 ko
Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand

Les bonnes surprises de la compétition française

Les séances de la compétition française de cette année révèle de bonnes surprises. Parmi celles-ci, Goût Bacon et Rase Campagne laissent deux images marquantes en mémoire. Malgré leur sujet complètement opposé - des histoires d’amours d’ados de banlieue parisienne et un Breaking bad déjanté dans l’arrière-pays-breton - un vent de légèreté souffle sur ces deux courts-métrages et donne à voir une réalisation française qui affirme un humour décalé tout en se voulant accessible au plus grand nombre.

PNG - 505 ko
Goût Bacon

PNG - 390.6 ko
Rase campagne

La grande créativité du cinéma d’animation

Les programmations Jeune Public et Laboratoire sont particulièrement inventives en matière d’esthétiques d’animation. La force du court-métrage d’animation se trouve en effet dans la diversité des techniques et univers qu’il peut offrir. Le cinéma d’animation a pour seule limite celle de l’imagination, et peut comme par enchantement, mettre en images nos rêves les plus fous, nous les donner à voir concrètement.

PNG - 334.2 ko
Je mangerais bien un enfant

PNG - 390.5 ko
United Interests

Et des films d’éducation !

Le Festival était aussi l’occasion pour les stagiaires de partir en quête de films d’éducation ! Plusieurs films ont marqué les esprits, les stagiaires se sont exercés à la critique de films pour soumettre leur coup de cœur au comité de sélection du Festival européen du Film d’Éducation 2017. Peut-être aurez-vous la chance de les voir à Évreux en décembre prochain ?

PNG - 300.3 ko
Le petit

PNG - 327.3 ko
Chasse Royale

Retrouvez l’intégralité du palmarès de la 39ème édition du Festival du Court-Métrage de Clermont-Ferrand.

À lire également :

 Source : http://www.cemearhonealpes.org - Rédigé le : 17 février 2017