Les CEMÉA au coeur d’un projet favorisant l’accès pour tous à la formation professionnelle

Les CEMÉA Rhône-Alpes sont coordinateurs d’un important projet européen dont l’objectif général est de favoriser l’accès des migrants à la formation professionnelle. Ce projet est rendu possible grâce au dispositif européen Leonardo "transfert d’innovation", qui dépend du Programme européen d’éducation et de formation tout au long de la vie (LLP) de la Commission européenne. Il s’agit d’un projet de 24 mois qui s’achèvera fin 2015, et qui regroupe 6 partenaires européens :

Les publics cibles de ce projet sont : les organismes de formation travaillant avec des migrants, les collectivités territoriales et les acteurs politiques.

LE CONTEXTE

Dans chaque pays impliqué dans ce projet, différentes formes d’exclusion des migrants sur le marché du travail et dans l’accès à la formation professionnelle ont été observées. Les migrants, et en particulier les jeunes, sont considérés comme ayant moins d’opportunités, notamment en ce qui concerne la formation professionnelle. Ils sont statistiquement plus touchés par le chômage que le reste de la population. Tenant compte de ces observations, il apparait clairement qu’il existe un besoin réel de collaboration européenne pour améliorer la prise en charge des besoins de formation des migrants et de favoriser l’intégration dans leur société d’accueil.

LES OBJECTIFS

Le but général de ce transfert d’innovation est d’améliorer l’accès des migrants à la formation professionnelle à travers le renforcement des capacités des acteurs travaillant avec ce public : des gouvernements aux structures locales, en passant par les organismes de formation. A long terme, c’est une meilleure intégration au sein de la société qui est visée. Notre approche se base sur une analyse comparative de bonnes pratiques des 6 pays partenaires à la lumière des travaux menés par ESTA-Bildungswerk, le partenaire allemand à l’origine de ce projet, qui a obtenu des résultats encourageants à ce sujet. La diversité des situations économiques (ex : taux de chômage des jeunes oscillant entre 7,5% en Allemagne et 39,1%.en Italie – Eurostat juin 2013), des phénomènes migratoires rencontrés et des processus d’intégration partielle constatés est un gage de réussite pour bâtir une approche transférable, prenant en compte un très large éventail de situations. Se nourrissant d’expériences locales, ce transfert d’innovation se veut dépasser les solutions nationales pour apporter une réponse européenne à la question du faible accès des migrants à la formation professionnelle, qui se pose dans tous les pays de l’Union Européenne.

RÉSULTATS ET IMPACTS

Les résultats du projet devraient permettre d’assurer la mise à disposition des données et des tendances analysées, améliorer le dialogue entre les acteurs impliqués dans la formation professionnelle et faciliter la mise en place de projets de dissémination. Les productions prévues prendront les formes suivantes :

a) la publication des données analysées sous forme de brochures thématiques
b) la mise en place d’une plateforme en ligne dédiée aux acteurs de la formation professionnelle travaillant avec des migrants
c) le renforcement de la capacité d’action des pouvoirs publics dans l’accompagnement de ces migrants
d) la publication d’un manuel méthodologique proposant des activités de suivi et de dissémination basées sur les résultats du projet – ce manuel sera la clé pour obtenir un réel effet multiplicateur.

RÔLE DES CEMÉA Rhône-Alpes

Les CEMÉA Rhône-Alpes sont l’organisation coordinatrice du projet et récipiendaire de la subvention de l’Union européenne. Ils assurent notamment le suivi administratif et financier du projet, font le lien avec l’Agence Erasmus+ Éducation et Formation, et sont responsables de la mise en place d’une démarche qualité afin de garantir des résultats significatifs et un impact durable.
Ils sont en outre responsables de soutenir les 5 partenaires européens dans la réalisation des diverses production du projet, notamment à travers un travail de recherche et de communication.

Si vous êtes intéressé(e) ou si vous avez des questions concernant ce projet, n’hésitez pas à contacter Alessandra SANTOIANNI au 04 76 26 85 42.

Retrouvez ci-dessous les newsletters au fur et à mesure de l’avancement du projet :

 Source : http://www.cemearhonealpes.org - Rédigé le : 13 novembre 2013