Présence sud caucasienne au cœur des Alpes

Présence sud caucasienne au cœur des Alpes

Accueil d’Afaq, jeune azérie, au sein de nos bureaux

Le mois de septembre a un goût d’interculturel aux CEMÉA Rhône-Alpes. Depuis plusieurs jours maintenant, nous accueillons au sein de nos locaux à Pont-de-Claix Afaq NADIRLI, 23 ans, jeune Azérie graphiste de formation et fortement impliquée dans des activités de dialogue interculturel et de transformation des conflits par la jeunesse. Son implication est d’autant plus forte que la région du Sud-Caucase (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie) dont elle est originaire a connu 3 conflits territoriaux ces 25 dernières années.

Afaq a pour principale mission d’épauler Edouard Portefaix (chargé de projets au sein du pôle Europe & International) et Domitille Hocq (responsable du pôle) dans la conception de leurs projets européens et internationaux. Elle contribue notamment à développer le réseau des partenaires des CEMÉA Rhône-Alpes en Azerbaïdjan, et plus largement dans le Sud Caucase, et à la mise en place de nos projets impliquant des jeunes et acteurs jeunesse de cette région.
Plusieurs projets sont déjà en cours de réalisation avec nos différents partenaires caucasiens :

  • Edouard Portefaix a passé cet été un mois en Géorgie dans le cadre d’un projet d’observation en situation de travail, soutenu par le programme jeunesse en action (PEJA). Cette immersion dans le travail de jeunesse géorgien lui a permis d’acquérir des connaissances générales sur l’état du secteur jeunesse en Géorgie, sur la mise en place des politiques de jeunesse dans de ce pays, mais aussi sur les méthodes employées par l’association de jeunesse DRONI, notamment auprès de publics vulnérables tels les réfugiés et déplacés internes.
  • Toujours dans le cadre du PEJA, nous organisons, en partenariat avec le MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente) en novembre prochain un séminaire rassemblant des acteurs de jeunesse de France et du Sud Caucase, issus de communautés différentes et faisant face à des situations de conflit interculturel dans leur vie quotidienne et dans leur travail auprès des jeunes. Ce séminaire leur permettra de bénéficier d’un espace neutre de rencontre, de dialogue, d’échanges de pratiques et de mise en projet/réseau. Ce projet est soutenu par le conseil régional Rhône-Alpes.

D’autres échanges et activités sont en projet avec nos partenaires du Sud-Caucase, notamment un échange de jeunes, en partenariat avec la Coordination Montagne de Grenoble ; ainsi que l’organisation d’un séminaire traitant de la politique jeunesse dans cette région. Les deux projets auraient lieu dans l’un ou plusieurs de ces pays du Sud-Caucase.
La présence d’une jeune Azérie dans nos locaux n’est donc pas anodine. En effet, elle s’inscrit dans le renforcement de la collaboration entre les CEMÉA Rhône-Alpes et des acteurs jeunesse du Sud Caucase amorcée fin 2011. De plus, ses talents artistiques s’avèrent d’une aide riche dans l’évolution de la communication des CEMÉA Rhône-Alpes.

À lire également :

 Source : http://www.cemearhonealpes.org - Rédigé le : 20 septembre 2013