Les Big Bang Ballers, partenaires des CEMÉA Rhône-Alpes

Les Big Bang Ballers, partenaires des CEMÉA Rhône-Alpes

Le partenariat avec les membres associés : des terrains d’expérimentation

Depuis le début de l’année 2014, les CEMÉA Rhône-Alpes coopèrent avec les Big Bang Ballers sur de nombreux projets. Derrière ce barbarisme anglophone se cache une association grenobloise d’éducation par le sport dont le cœur de l’action est orientée sur la jeunesse, le vivre-ensemble et la rencontre interculturelle et qui porte haut les valeurs et pratiques de l’éducation nouvelle.

Les Big Bangs et les CEMÉA ont travaillé ensemble sur différents projets afin de mutualiser leurs compétences et s’enrichir de réflexions et pratiques pédagogiques.
Des mises à disposition croisées dans le cadre d’une convention de partenariat ont ainsi permis d’étoffer des stages BAFA et des formations jeux sportifs avec des permanents des Big Bangs, tandis que des militants des CEMÉA s’investissent et testent des pratiques pédagogiques sur différents projets Big Bangs.

Les Big bangs étant organisateurs de séjours, un militant-permanent de l’association des CEMÉA a ainsi dirigé un séjour de jeunes au Maroc au mois de mai. Le séjour Morocco Playground a été entièrement construit pendant 3 mois par les 11 participants de à 15/17 ans, que ce soit dans sa logistique, son financement, son contenu pédagogique et l’organisation de la vie quotidienne et collective sur place. Au Maroc, les jeunes ont pu rencontrer de nombreux locaux grâce à la pratique du basket de rue. Ils ont également travaillé avec le Haut Commissariat aux Réfugiés de l’ONU et l’ONG Caritas pour organiser et animer des temps de rencontre ludiques entre jeunes Français, jeunes Marocains et migrants subsahariens. Les jeunes sont en train de préparer un film sur leur séjour, donc restez connectés pour voir leur projet en 16/9ème !

Par une intermédiation de service civique, les CEMÉA soutiennent également le projet Ramène ta Copine des Big Bangs. Ils mettent ainsi à disposition de l’association un volontaire chargé de la coordination et de l’animation du programme destiné à promouvoir et développer la pratique sportive chez les adolescentes et pré-adolescentes issues des quartiers fragilisés. Par le biais du jeu et en partenariat avec les structures socio-culturelles locales (MJC, centres sociaux...), les Big Bangs souhaitent inciter les jeunes filles à se réapproprier leur environnement urbain centré sur les terrains de sport et par là-même masculinisé, ainsi que prévenir les risques liés à l’obésité (du fait de la non pratique sportive, le taux de surpoids chez ce public est 20% plus élevé que la moyenne nationale).

Enfin, les Big Bangs organisent du 4 au 14 août 2014 un échange de jeunes binational à Kiev, centré sur les cultures urbaines et financé par le programme Erasmus + de la Commission Européenne. Ce séjour franco-ukrainien regroupera 24 jeunes de 18 à 30 ans souhaitant échanger et découvrir les cultures urbaines. L’objectif éducatif est de réfléchir à la place du jeune dans la ville et à l’utilisation de l’espace urbain non aménagé à des fins ludiques via le street sport (skatebaord, streetball, street golf, parkour...) et le street art (expressions artistiques). L’actualité ukrainienne permettra également de réfléchir à l’art urbain et à l’occupation de l’espace publique comme un outil de revendication politique, avec notamment la visite de la place Maïdan. L’accompagnement culturel, la préparation au départ et la dimension interculturelle du séjour sont organisés par les CEMÉA.

Les Big Bangs sont donc un formidable terrain d’expérimentation pour des pratiques d’éducation active portées et développées par les CEMÉA. Pour officialiser le partenariat entre les deux associations, les Big Bangs sont devenus membres associés des CEMÉA Rhône-Alpes.

Les militants qui seraient intéressés pour partir cet été en Ukraine peuvent contacter les Big Bangs ou se rendre sur leur page Facebook.

À lire également :

 Source : http://www.cemearhonealpes.org - Rédigé le : 6 juin 2014