Regroupement pédagogique régional

Regroupement pédagogique régional

Activités, Formation, Convivialité

Le regroupement régional des formateurs des CEMÉA Rhône-Alpes a eu lieu le week-end des 21 et 22 mai 2016 au centre de vacances Le Fau de l’APAS-Provence à Roissard en Isère.
Ce rendez-vous important de la vie militante régionale s’est articulé autour de deux axes : formation et activités. Il a regroupé à la fois des militants formateurs au sein de l’association mais aussi de nouveaux militants désireux de devenir formateur au sein de notre mouvement.
Une quarantaine de militants de l’éducation nouvelle ont ainsi partagé des temps d’activités, des temps de formation et des temps informels.

La formation de nouveaux formateurs proposait des temps spécifiques à l’accueil et la formation de ces nouveaux arrivants, mais aussi des temps collectifs réunissant nouveaux et anciens militants.
Les objectifs de ces temps spécifiques étaient divers :

  • Favoriser l’intégration des nouveaux militants au sein du mouvement
  • Répondre aux attentes et besoins de formation des nouveaux formateurs
  • Faire connaitre l’éventail des possibilités d’actions au CEMÉA
  • Donner envie et outiller les nouveaux militants pour devenir nouveaux formateurs sur les prochains stages

Du côté des anciens militants, les temps de formation et d’échanges de pratiques avaient une double entrée au choix : la question du rôle et de la posture du formateur et celle de la gestion de groupe/vie collective en stage BAFA/BAFD. Ces temps ont permis à chacun d’échanger et de se questionner sur sa pratique de formateur.trice, de revisiter les fondamentaux des CEMÉA et identifier leurs positionnements et de se constituer un corpus de documentation grâce à la lecture de plusieurs textes.

Les temps collectifs se sont répartis entre la participation au forum, la pratique d’activités et la projection d’un film du Festival Européen du Film de l’Éducation (FEFE).

Le forum du samedi matin avait pour but de donner une visibilité aux actions récentes des CEMÉA Rhône-Alpes. Il était possible de circuler entre les différents aménagements présentant les activités exposant les activités du secteur école, de l’animation professionnelle et de l’animation volontaire, du pôle Europe et International, du service communication et des différents groupes d’activités (activités d’expression et pratiques culturelles, activités aquatiques, littérature jeunesse). Chacun a ainsi pu prendre connaissance de l’étendue des activités de l’association.
La pratique d’activités du samedi après-midi était proposée par des militants permanents ou non permanents. Les objectifs étaient de permettre à chacun de pratiquer une des activités proposées, d’identifier les positionnements des CEMÉA et de se constituer un corpus de documentation.
Un premier temps de jeu collectif a été proposé : il était possible de choisir entre deux jeux sortant du dernier fichier de jeux « Jeux d’autrefois, jeux d’avenir » (septembre 2015). Ensuite, inscription au choix sur différentes activités : découverte de l’environnement, activité d’expression ou éducation aux médias.
Le samedi soir, la projection du film « Où je mets ma pudeur » de Sébastien Bailly, court métrage du FEFE, a donné lieu à une discussion libre, ayant mené à des échanges autour du libre-arbitre, des choix individuels et de la laïcité. La discussion s’est ensuite poursuivie en petits groupes informels autour d’un verre.

Pour finir ce regroupement, un bilan des jeux de la veille a été fait puis les militants se sont réunis en plénière afin de clôturer le regroupement et d’obtenir différentes informations liées à l’association : le prochain projet national associatif suite au Congrès de Grenoble, le besoin de mettre à jour son adhésion ; la possibilité pour 2 militants de se rendre à Paris avec le directeur régional et le président des CEMÉA Rhône-Alpes à l’occasion de l’Assemblée Générale nationale des CEMÉA le 18 juin ; les prochains accueils de nouveaux militants et la possibilité de les co-animer…
Le week-end s’est conclu entre 15h et 16h par un rangement collectif.

À lire également :

 Source : http://www.cemearhonealpes.org - Rédigé le : 8 juin 2016